cours de theatre

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Calamity, c'est fini.

, 08:36 - Lien permanent

Dernière représentation hier de Calamity Jane à l'auditorium de l'ENMDT de Mantes la Jolie. Toujours quelques difficultés à utiliser cette salle concue pour la musique pour une prestation de theatre. Retours public assez favorables, bien qu'il ait été assez difficile en ce qui me concerne de se faire une idée à chaud de la qualité du spectacle proposé. A titre personnel, je regrette de ne pas avoir appris le texte d'emblée par coeur -ce qui m'a fait perdre pied quelque fois, la lecture publique étant un exercice périlleux lorsque le texte devient familier- et ai surtout apprécié en tant que comédien le plaisir de re-jouer plusieurs soirs, de peaufiner son travail (que davantage de répétitions nous aurait peut-être permis de présenter dans un état plus achevé) et d'éprouver plus en finesse les relations avec ses partenaires et le public. A quand la tournée ? ;o)

Un très grand bravo et merci au passage à Yann Bureau-Hamayon pour la magnifique musique qu'il a composée et son abord si chaleureux et simple.

Commentaires

1. Le lundi 31 mars 2008, 10:54 par Sophie

Un superbe spectacle auquel j'ai assisté 2 fois, le premier soir m'avait tellement plu que j'ai convié des amis pour une deuxième écoute ! musique et théâtre : excellent duo ...je regrette cependant qu'il n'y ait pas eu plus d'émotion dans la lecture de la mort de Satan par exemple ou dans les dernières lettre de Calamity qui sont quand même poignantes (j'ai lu le livre). Néanmoins j'ai apprécié l'humour et le parti pris d'une certaine "rudesse" de ton qui collait parfaitement au personnage et à l'époque. La musique est superbe, il faut recommencer je vous y encourage et suis impatiente de voir ce que vous pourrez nous proposer. Bravo encore à la troupe et au compositeur.

2. Le mardi 1 avril 2008, 12:41 par Sophie

Merci pour ce spectacle qui montre qu'en province on peut innover et faire de bien belles choses !

3. Le mardi 1 avril 2008, 21:39 par yves, ENM Mantes

Merci à vous Sophie,

La ligne qui avait été fixée au départ aux comédiens les mettait en garde contre l'émotion et préconisait un dynamisme continu destiné à éviter de plomber le spectacle. Les choses ont un peu évolué par la suite, d'où des équilibres différents d'un soir à l'autre, avec probablement plus (trop ?) d'émotion le dimanche. Comme je le disais, ce n'était certes pas un produit "achevé" qui a été livré, d'où la sensation personnelle d'être un peu resté sur ma faim, quand je vois les différentes pistes de travail qui s'ouvraient.

Cordialement,
Yves.

4. Le vendredi 13 février 2009, 01:53 par fatima

ca c vrai!! merci :)