cours de theatre

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

L'invitation au voyage. Lecture de Rudy

, 21:42 - Lien permanent

Lecture cet après-midi de l'invitation au voyage, de Baudelaire, par Rudy. Cet exercice, auquel nous devons tous nous être à terme confrontés, particulièrement ceux qui préparent le certificat d'études théâtrales, a eu lieu à l'ENM au cours d'un atelier de réflexion sur le voyage. Outre la lecture, la conférencière a abordé les thèmes du rapport entre le texte et la musique et nous a donné notamment à entendre deux versions de ce poème par Henri Duparc et une autre de Emmanuel Chabrier. Il était très intéressant d'entendre la différence entre les deux lectures données par Rudy, celle ayant eu lieu en conclusion semblant avoir été "éclairée" par les débats et éclairages proposés. Nous vous conseillons ces scéances musicales qui ont lieu à notre connaissance tous les mardis à l'ENM de Mantes, à 12H30 et 18H30.

"Mon enfant, ma sœur, Songe à la douceur, D'aller là-bas vivre ensemble! Aimer à loisir, Aimer et mourir Au pays qui te ressemble! Les soleils mouillés De ces ciels brouillés Pour mon esprit ont les charmes Si mystérieux De tes traîtres yeux, Brillant à travers leurs larmes,

Là, tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants, Polis par les ans, Décoreraient notre chambre; Les plus rares fleurs Mêlant leurs odeurs Aux vagues senteurs de l'ambre, Les riches plafonds, Les miroirs profonds, La splendeur orientale, Tout y parlerait A l'âme en secret Sa douce langue natale.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux Dormir ces vaisseaux Dont l'humeur est vagabonde; C'est pour assouvir Ton moindre désir Qu'ils viennent du bout du monde. - Les soleils couchants Revêtent les champs, Les canaux, la ville entière, D'hyacinthe et d'or; Le monde s'endort Dans une chaude lumière.

Là, tout n'est qu'ordre et beauté, Luxe, calme et volupté."

Commentaires

1. Le dimanche 29 avril 2007, 13:21 par aïcha

J'ai eu la chance de faire cette même lecture à l'heure de déjeuner. C'était pour moi une première en ce qui concerne une lecture public.
Je dois dire que j'ai vécu un moment magique dans un lieu magique. Petit auditorium de 15 places que nous avons la chance d'avoir dans ce nouveau conservatoire, ciel étoilée, moi à l'arrière des spectateurs avec une petite lumière au dessus de ma tête, tel un capitaine de navire qui conduit ses passagers vers une destination inconnue.
Magnifique poésie de Charles Baudelaire " Invitation au voyage"
Avant de lire mon texte nous avons écouté la version chantée au piano, celle ci m'a transporté dans le même imaginaire que celui que je m'étais fait en travaillant la poésie. J’étais donc rempli d'émotions avant même de lire mon texte.
Je ne vous cache pas que c'est avec un trac monstre que j'ai pris la mer, tel un capitaine qui prend les commandes pour la première fois, et nous avons fait ce beau voyage, ensemble, rempli d'émotions et de partage. Ce que j'ai ressenti étais magnifique, indescriptible, des émotions pleins le corps:La beauté du texte, le don de soi pour l'envoyer, et l'accusé réception qui vous rempli de bonheur.
J’en suis sorti très très émue...
Je conseille à tous les comédiens débutants ou confirmés de s'exercer à ce bel exercice qui est aussi une forme de théâtre ne l'oublions pas.

Aïcha

2. Le dimanche 29 avril 2007, 14:05 par yves

Je regrette de n'avoir pu assister à cette scéance de midi, Aïcha. Il paraît effectivement que ton invitation était extrêmement prenante. Amicalement, Yves.

3. Le vendredi 13 février 2009, 01:53 par theman

bonne id�e!!!

4. Le mardi 17 février 2009, 01:08 par theman

bonne id�e!!!