Programme et profession de foi :

Amoureusement vôtre

(Comédie musicale aigre-douce sur fond de boléro)

VENDREDI 27 JUILLET au SAMEDI 1 SEPTEMBRE à 21h15, durée 1h20

Du lundi au samedi, relâche les dimanches (Relâche la semaine du 13 au 18 août)


Georgette va au supermarché

(Voici un spectacle non encore « repéré » par les « experts » et autres institutions…)

VENDREDI 27 JUILLET au SAMEDI 4 AOUT à 19h30, durée 1h

Relâche le dimanche (En anglais le mardi 31 juillet et le mercredi 1er août)


Manouche, pas touche!

(Une histoire de couple pas ordinaire : une manouche et un gadjo à plusieurs instants de leur vie)

LUNDI 6 AOUT au SAMEDI 11 AOUT à 19h30, durée 1h10


Félicité dans un arbre

(Juste au moment où j'avais le plus grand besoin d'avoir une conversation importante, l'envie que m'effleure le parfum du vaste monde…)

LUNDI 20 AOUT au SAMEDI 25 AOUT à 19h30, durée 1h


Birthdeath : une ode à la vie mortelle

(Virginia VulV est une artiste protéiforme. Shiva des arts plastiques, elle manie les concepts et les supports avec une dextérité et une violence toutes féminines)

MARDI 28, MERCREDI 29 et JEUDI 30 AOUT à 19h30, durée 50 min


Des peuples différents marchent ensemble

(Un spectacle pour le jeune-public et le moins jeunes… Contes, danses et chants sud-africains au temps de Mandela…)

MARDI 28, JEUDI 30 et VENDREDI 31 AOUT à 14h30, durée 50 min


Nuit d'été loin des Andes... ou dialogues avec mon dentiste

(Une femme, mi diva, mi clown, entre en scène et…)

VENDREDI 31 AOUT et SAMEDI 1 SEPTEMBRE à 19h30, durée xxx

(Deux représentations exceptionnelles avant la reprise au Théâtre de l'Atalante du 12 septembre au 15 octobre)


Inaugurations / Discours de maire

(Une série de discours de maire, véridiques, tissant de façon drole amour et politique prêts à se donner la main en toute circonstance…)

Fidèles à nos propos :

Partager l'outil : un théâtre.

Le garder ouvert, animé par une équipe indépendante.

Inviter d'autres compagnies sans lieu permanent pour qu'elles puissent montrer leurs créations sur une période assez longue.

Donner aux divers publics, et surtout à celui qui le fait rarement, le désir de franchir les portes du théâtre.

Programmer surtout des créations, le plus possible hors des sentiers battus.

Faire connaître des textes d'auteurs d'aujourd'hui.

S'adresser aux enfants -le public de l'avenir- avec un spectacle exigeant, qui leur donne le goût de l'art et l'envie de revenir.

Loin de l'idée de programmer du « pur divertissement d'été »

Loin du consensuel.

Loin de la mode.

Loin de l'ennui.

Près de nos utopies.

De nos indignations.

Des grands rires salvateurs, jouissifs, rageurs, transgressifs, porteurs d'espoir que les poètes d'hier et d'aujourd'hui nous proposent.

Nous voulons tisser dans la trame des « jours de vacances » des faits artistiques porteurs de pertinence et de sens.

Nous voulons continuer à mettre en commun nos forces, nos compétences et notre énergie.

Nous voulons continuer à affirmer que la solidarité a sa place, qu'elle est bel et bien « moderne »

Nous voulons continuer à défendre le service public, la culture et la création.

Malgré notre pauvreté : 30.000 euros pour mener à bien ce projet provenant de nos uniques soutiens réguliers: la Ville de Paris et la Mairie du XIVe et avec le partenariat du Théâtre 14 Jean-Marie Serreau.

Tous les spectacles ont en commun le souci de l'exigence artistique et du respect du public. Tous ont envie de dire des choses graves et profondes avec légèreté : la légèreté du vent, qui peut être une brise, mais qui sait aussi devenir ouragan.

Tous sont, osons le mot, subversifs, comme l'est ce projet, qui prend position : pour le partage, la solidarité, l'imagination. Une utopie commune dans un lieu qui paraît improbable, là-bas, perdu, « pas loin du périph »

« Mais ... qu'est ce qui se passe là-bas ? »

« Une bande de fous sévit chaque été, des gens qui croient encore que l'imagination peut changer ce qui ne va pas dans le monde ... »

« Ce n'est pas un peu soixante-huitard, ça ? » ...

Augurons-nous un splendide été 2007 pour la sixième saison de En Compagnie (s) d'été.

Susana Lastreto et l'équipe de GRRR.







GRRR, pilote En Compagnie(s) d'été, est une compagnie dramatique qui existe depuis 1998.

Autour de sa directrice artistique, Susana Lastreto et de fidèles compagnons tels que François Frapier, Annabel de Courson, Hélène Hardouin, Renn Lee, Michel Bertier, Wladimir Beltran, bien de comédiens et comédiennes, chanteurs et chanteuses, scénographes, techniciens, créateurs et créatrices de lumières, costumes, sons, ont, le long des années, fait partie des créations de la compagnie.

Des spectacles mélangeant textes, musique, genres, styles, textes d'auteurs contemporains ou grands auteurs du passé, toujours à la recherche du mouvement cher à Jacques Lecoq, -dont beaucoup dans la compagnie ont suivi l'enseignement- source de vie et d'invention.

Depuis 1998 ont vu le jour : Le cancan des corps guerriers, Les voyages du faune, Cet infini jardin, Cabaret Hugo, Dans les villes, Nuit d'été loin des Andes, Cervantès retable des amours et de nombreuses petites formes.




Pourquoi GRRR ?

Parce que…

Groupe : Parce que nous nous souhaitons nombreux.

Rires : Jouissifs, jubilatoires, heureux, violents, doux, subversifs…

Rage : De créer.

Résistance : Au conformisme, à la bêtise, à tout ce qui détruit l'humain.

Et aussi parce que GRRR ça peut se prononcer en miaulant, en ronronnant, en rugissant…Grrrrr, GRRRR, gr gr grrrr…

L'équipe de En compagnie(s) d'été 2007 :

Susana Lastreto, François Frapier, Hélène Hardouin, Annabel de Courson, Rita Leys, Alain Carlier, Faten Gurgis, Léon Vialaret, Philippe Mureau, Laurent Machefert, et les stagiaires Laurent Moreau et Arnaud Delaumeni.



THEATRE 14 JEAN-MARIE SERREAU 20, Av.Marc Sangnier 75014 PARIS

M°Porte de Vanves Tram : arrêt Porte Didot