"Avec "Héloïse", Patrice Leconte mène le bal au Théâtre de l'Atelier

PARIS (AFP) — Patrice Leconte met en scène "Héloïse", la première pièce du romancier Patrick Cauvin, au Théâtre de l'Atelier à Paris, transformé en cours de danse où les comédiens glissent et chaloupent, mais tournent aussi en rond.

Entre deux gros succès au cinéma, le réalisateur aime se ressourcer au théâtre, avec des pièces intimistes, comme "Confidences trop intimes", présentée la saison dernière au même endroit.

Amoureux des cours de danse de salon (mambo, paso-doble et cha-cha-cha), rétros, vieillots, comme hors du temps, il en a parlé à Patrick Cauvin, avec qui il a cosigné le scénario du "Mari de la coiffeuse" (1990): la pièce a été bouclée en quelques mois. S'il n'en est pas l'auteur, Leconte est donc le principal artisan de cette "Héloïse", à l'affiche à l'Atelier.

...

Patrice Leconte mène le bal, mais ne le mène pas très loin. Mélanie Bernier donne à Mona la fougue et l'abattage de la jeunesse et Rufus (qui fut le papa d'"Amélie Poulain" au cinéma) assure, en vieux prof de danse bienveillant. Les scènes se succèdent pourtant sans surprise, au rythme d'un montage de cinéma. Jusqu'aux rappels des comédiens, sur un vieil air latino".

Article complet sur google AFP