Entretien avec "L'avant-scène théâtre" : "Jean-Paul Alègre le farceur humaniste"

L'ancien champion de pelote basque, Jean-Paul Alègre s'est tout naturellement doté d'une stature de recordman dans la compétition théâtrale. Il détient, depuis des années, le titre d'auteur le plus joué par les compagnies amateurs françaises, devant Molière et Goldoni. Et, pour les ventes de pièces en librairie (avec, entre autres, une Ballade des planches qui s'arrache comme le bon pain), il caracole dans le groupe de tête des auteurs les plus demandés. On n'attribuera pas cette réussite à un machiavélisme particulièrement agissant, mais plutôt à son contraire : Alègre plaît, touche, séduit par sa sincérité et l'amour qu'il porte aux gens et genres rencontrés sur son chemin. Il est aujourd'hui président des EAT (Écrivains associés du théâtre), non pas pour cet exercice du pouvoir qui le retarde fâcheusement dans l'écriture de ses nouvelles pièces mais par passion d'une juste cause, la défense des auteurs contemporains si mal aimés en notre siècle.

Il aime les gens, il aime les genres, disions-nous. En effet, ses pièces historiques ou sociales sont pétries d'humanité. Blanche Maupas, l'amour fusillé salue un combattant de la guerre de 1914-1918 abattu pour désobéissance et sa veuve luttant pour sa réhabilitation. C'est Jean Moulin qui a gagné ! arrache à l'Histoire le vrai visage d'un homme qui, pour les écoliers, n'est qu'un nom donné à leur collège. Vol 2037 démonte, àl'occasion d'un crash dramatique, la folie criminelle d'industries avides de profits. Ce ne sont que quelques exemples dans l'œuvre féconde d'un auteur qui rappelle volontiers que le théâtre est le lieu de la démocratie.

Pour les genres, c'est-à-dire, le théâtre et le cirque, il aime jouer avec eux, faire rire du spectacle en train de se faire, mettre les coulisses sur la scène et la scène dans la salle, prendre les archétypes pour en faire des types qui vivent d'une vie éclatante et de nos propres émotions. Découvrant sans cesse de nouvelles couleurs dans l'habit d'Arlequin, il a la drôlerie rare des farceurs humanistes.

Publications récentes
Histoires à liredebout, L'avant-scène théâtre Poche, 2007 ; Duo Dom-Tom, L'avant-scène théâtre, collection des Quatre-Vents, 2007 ; La Ballade des planches, L'avant-scène théâtre Poche, 2006 ; Jeux de planches, L'avant-scène théâtre Poche, 2006 ; Théâtrogmmmes, L'avant-scène théâtre, collection des Quatre-Vents, 2005.


Biographie :

Jean Paul ALEGRE est né le 13 mai 1951 au Perreux-sur-Marne. Son enfance se partage entre la vie en région parisienne, où il découvre peu à peu le monde de la culture et le Pays Basque où des attaches familiales le ramènent pour toutes les vacances scolaires. Là il développe une passion : celle de la pratique de la Pelote Basque au grand chistera. Durant des années, il a réservé deux mois de son temps à parcourir tous les frontons de France (de Cannes à Arcachon, de Biarritz à Font-Romeu) dans le cadre de l'équipe de Robert Mousseigt où il jouait au poste d'arrière avec le champion de France Serge Larricart et le champion du monde Pierre Fourneau. Lui-même a été plusieurs fois champion d'Île-de-France. Attiré très tôt par le théâtre et l'écriture, il se familiarise avec les techniques du spectacle américain lors de ses études de théâtre aux Etats-Unis. De retour en France il suit le travail du théâtre du Soleil, où il participe à la production des spectacles 1789 et 1793.

En 1970, il fonde sa compagnie qu'il baptise Théâtre du Fil d'Ariane (T.F.A.) en hommage à Ariane Mnouchkine. C'est en 1985 que le T.F.A. devient Compagnie Régionale d'Ile-de-France. Implanté au Perreux-sur-Marne et dans le département du Val-de-Marne, il présente ses spectacles et ses animations dans toute la France. C’est d’abord en écrivant pour sa troupe que Jean Paul ALEGRE est devenu auteur dramatique. Dès 1978, il écrit sa première pièce, "Ecoute le bruit de la mer". Il a la chance, alors, d'être publié par L'Avant-Scène Théâtre. À présent, ses pièces connaissent une large audience et ont été jouées par plus de mille compagnies en France et dans trente cinq pays. Son théâtre est traduit en dix sept langues et fait l'objet d'études universitaires en France, en Allemagne, en Grèce, au Japon, et des extraits de ses œuvres sont repris dans des manuels scolaires chez Bordas, Nathan, Retz, Hachette… Sa pièce "Lettres Croisées" a obtenu le prix des Journées de Lyon des Auteurs de Théâtre en 2003, et l'Académie Française lui a attribué en 2004 le Prix Emile Augier, destiné à récompenser une oeuvre dramatique pour Agnès Belladone. Jean-Paul Alègre s’implique dans la vie culturelle à tous les niveaux, puisqu'il est président de l’Office Municipal des Arts et de la Culture de la ville du Perreux-sur-Marne depuis 1992, président du Centre des Bords de Marne, scène conventionnée, depuis 1994. Il est membre du Comité National pour l’Education Artistique.

Il a été élu en 2006 président des Ecrivains Associés du Théâtre (EAT), la grande association qui regroupe plus de 300 auteurs contemporains et qui est en train de faire évoluer le paysage théâtral en France. Jean-Paul Alègre est chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres. Il a été décoré par le ministre de la Culture et de la Communication en personne, Renaud Donnedieu de Vabres. Mais, au milieu de ces activités, en compagnie de sa femme, la comédienne Annick Cuny, il souhaite garder un maximum de temps pour voir grandir ses enfants ; Marion, Marine et Mathieu qu’il considère à coup sûr et sans objectivité comme ses plus belles réussites.

Bibliographie :

Toutes ses pièces sont éditées aux Éditions de l'Avant-Scène et chez Lansman Éditeur. "La Ballade des planches" est un de ces textes. C'est un recueil de plusieurs courtes pièces qui s'interrogent sur le monde du théâtre. On y croise des comédiens en derniers préparatifs avant le spectacle, d'autres qui répètent avec un metteur en scène plus qu'exigeant, d'autres encore qui confondent réalité et illusion théâtrale... Il y a également des monologues: la complainte du tube de fond de teint, le chant du projecteur...Ce texte a été publié en 1996 et a été joué de nombreuses fois depuis...



Contacter l'auteur :

jpalegre@wanadoo.fr Le site de l'auteur : alegre.fr

PS : nous avons écrit à Jean-Paul Alègre pour lui proposer de poster un petit billet sur le blog et nous permettons de publier à titre de commentaire sa réponse qui nous a beaucoup touchée.