Passage d'Eudes Labrusse hier pour faire le point sur le projet "Calamity Jane, lettres à sa fille".

(le sujet)
La fameuse Jane Hickok, épouse de "Wild Bill Hickok", plus connue sous le nom de Calamity Jane avait une fille : dans des lettres restées secrètes jusqu'à sa mort, on découvre une femme rongée par le remords, fragile et désespérée :ou comment revisiter une figure emblématique du Far West à travers ses lettres, dans une sorte de "western oratorio"…
Rappelons que ce spectacle doit réunir à Mantes dans le cadre des francophonies théâtrales 2008 le Theatre du Mantois (représenté par Eudes Labrusse et Jérôme Imard) et l'ENMDT au travers de ses classes de composition (Yann a écrit la musique cet été), de maîtrise vocale, d'ensemble orchestral et de théâtre.
Les élèves du cours de théâtre doivent donner leur réponse définitive quant à leur participation avant décembre. Une dizaine de voix semblent nécessaire. Les éléments de réalité seraient apportés par un écran géant, le texte (lu au micro) venant donc s'insérer dans la partition plutôt comme un instrument supplémentaire que dans l'optique de "jouer" Calamity Jane. Il s'agit apparemment d'un "grand" spectacle (un western oratorio...) avec plusieurs dizaines de personnes sur scène....
Le théâtre du Mantois nous a remis le découpage des lettres, la distribution précise entre les comédiens et comédiennes sera faite début décembre. A suivre...