L'objectif était de nous faire travailler quelques aspects de Bérénice. Nous avons d'abord parlé de la façon dont nous avions perçu la version que le Collectif 12 en avait donné il y a quelques mois.
Phillipe Chateau nous a ensuite rappelé quelques règles de diction des alexandrins, de la prononciation des "e" muets avant les consonnes aux liaisons en passant par les diérèses (Anti-occhus).
Nous sommes passés ensuite aux exercices :

  • re-création de la ponctuation
  • ponctuaction imposée (ex : que des points d'interrogation) pour "casser" la lecture spontanée et percevoir d'autres possibilités ou nuances de sens.
  • travail sur les respirations : rajouter soupir, silences et pauses.
  • exercices sur la distance avec le partenaire et les variations de volume de voix.

Il était très intéressant d'observer comme les directives données "en direct" et concernant les déplacements retentissaient sur le jeu et le sens donné.
En résumé, un atelier très enrichissant et j'espère à titre personnel que d'autres occasions de scéances de travail théâtral de ce type nous serons données.