cours de theatre

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Category Musique

Fil des billets

Mardi 24 juin, ENM, À 20h30 : « Didon et Enée »

, 09:24

Mardi 24 juin à l'école nationale de musique de Mantes , à 20h30, représentation de l’opéra « Didon et Enée » d’Henry Purcell par l’orchestre, les chœurs, les classes de chants et de théâtre de l’école. Composé en 1689, l'opéra met en scène Didon reine de Carthage, séduite puis abandonnée par Enée.

Mise en scène de Nadia Lang, avec la participation de Claire Sacchi, Xavier Martinez, Alexandre Vanfrackem et Alexandre Julien.

Réservation indispensable

Concert, Orchestre Départemental d'Harmonie des Yvelines

, 09:52

Concert de l'Orchestre Départemental d'Harmonie des Yvelines, dimanche 6 avril 2008 à 15h30. Salle Jacques Brel à Mantes la Ville

Lire la suite...

Histoire de Babar

, 12:59

Claire -qui est également chanteuse- doit participer à ce spectacle en tant que comédienne. Les représentations sont prévues le samedi 8 décembre et le vendredi 14 décembre à l'ENM de Mantes la Jolie.
Voici ce que Claire déclare :
A propos de la préparation de la pièce: C'est un travail très difficile car le chef d'orchestre, Jean-Christophe André, ne souhaite pas d'interprétation enfantine. Or le texte est plat et s'adresse à des enfants par sa simplicité. Babar est une idole des enfants parmi d'autres, déclinée en jouet sous toutes ses formes. Quand le grand public pense Babar, il voit un gentil roi, juste, intègre, dont le seul but est d'avoir un royaume prospère et de faire régner la paix. Ce qui m'intéresse particulièrement dans la proposition de Jean-Christophe et de Nadia, c'est une nouvelle argumentation pour voir le personnage de Babar sous de nouveaux aspects. Et la plus grosse difficulté pour moi est d'essayer de rendre cette argumentation crédible pour le public. C'est là que la musique est indispensable. Il me semble que Poulenc a rendu une composition figurative qui permet de mettre en valeur le contraste avec cette proposition de lecture. La musique sert le texte mais elle n'est par pour autant simpliste. C'est une écriture complexe au même titre que l'ensemble de l'oeuvre de Poulenc. Loin de lui de prendre le public et particulièrement les enfants (cf histoire de la pièce) pour des idiots. Il cherche avant tout à nous toucher. Tout comme un texte, une peinture ou n'importe quelle oeuvre d'art, Babar le petit éléphant, est une pièce pour nous faire partager des sensations et des émotions. Pas facile à rendre!

Rappel de l'histoire :

L’Histoire de Babar / Poulenc :

Grâce à la détermination d’une petite fille de quatre ans, Poulenc se change un après-midi en pianiste-narrateur et met en musique pour les enfants l’une de ses œuvres les plus poétiques : L’Histoire de Babar. Du célèbre livre illustré de Jean de Brunhoff, naît une œuvre sonore pour piano et voix créée par l’un des plus grands compositeurs du 20ème siècle.

Maï, de Ryo Noda, pour saxophone ténor

, 15:14

La bataille de la mer

Lire la suite...