cours de theatre

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Category Cours de theatre

Fil des billets

Les song de l'opéra de quat'sous

, 08:40

Prise de voix hier avec les différents songs de l'opéra de quat'sous sous la direction d' Eric Garmirian, comédien du Collectif 12.

Aucun des membres de l'atelier-théâtre n'étant chanteur, l'exercice est relativement périlleux, d'autant plus que les erreurs de débutants se cumulent et sont amplifiées par l'effet de choeur. Des pistes intéressantes cependant et un coahing serré et dynamique d'Eric nous ont donné l'impression d'un travail productif.

Les différents songs sur lesquels nous avons travaillé : "l'inanité de l'effort humain" (troisième acte), "la complainte de Mackie", le deuxième final de Mackie et Jenny.

Le Centre de danse d'Alésia ouvre trois nouveaux cours de théâtre à Paris !

, 19:49

- 1 cours pour enfants le lundi de 17H à 18H
- 1 cours pour ados (11-14 ans) le mercredi de 12H à 13H30
- 1 cours pour ados (à partir de 15 ans) et adultes le dimanche de 16H à 17H30

Lire la suite...

Rentrée de l'atelier théâtre à Mantes la Jolie, au Collectif 12

, 17:30

Prise de contact et premier atelier en ce jeudi soir.

Les animateurs : Mbembo et Marie-Pierre Revelut, comédiennes au Collectif 12

(photo de la comédienne Mbembo)

et deux comédiens de la compagnie TOC, en résidence au Collectif 12 :
Estelle Lesage, comédienne

Estelle a été formée à l’Université de Paris X, en Maîtrise d’Arts du Spectacle. Elle a travaillé avec Nicolas Fleury, Richard Sammut, Catherine Boscowitz, Jean-Pierre Vincent, Bernard Sobel et avec l’Emballage Théâtre en tant que comédienne. Elle a été assistante à la mise en scène d’Eric Da Silva et de Delphine Eliet. Elle a participé à de nombreux spectacles du Collectif 12, y anime des ateliers et y assure parfois la coordination. Estelle a joué dans tous les spectacles du T.O.C., et a participé à la création de la compagnie. Elle y sévit depuis en jeu, en dramaturgie et en organisation.

Etienne Parc, comédien
Etienne a été formé au conservatoire du 9ème à Paris, où il a travaillé avec Gérard Astor. Il a participé à l'Impro-class de Charles Richards et aux ateliers du Théatre des Quartiers d’Ivry avec Dominique Bertola. Il travaille avec Xavier Marchand (Le Bois Lacté), Frédéric Fisbach (L’Annonce Faite à Marie et Les Feuillets d’Hypnos) et N. Kerszenbaum (Cie Franchement tu). Il intervient dans l’exposition d’Artus à la Galerie Patricia Dorfmann. Il participe aux travaux de Ludovic Fouquet et Pulcherie Gadmer. Titulaire d'un BAFA « Jeux Dramatiques », il travaille aussi en tant qu'intervenant Théâtre dans les écoles, et est animateur en milieu hospitalier (Pédopsychiatrie, Pédiatrie Générale, Neurologie). Etienne a joué dans les derniers spectacles du TOC : ER23 (je n'ai pas de motifs) et Robert Guiscard et Turandot, et à créé une petite forme autobiographique Le suicide fictif d’Etienne Parc. Il participe également à l’administration de la Cie, et plus spécialement à la communication et a rejoint récemment l’agence A de Monita Derrieux.

L'axe sera de travailler cette année sur L'Opéra de quat'sous de Bertold Brecht et d'en monter une version amateur, parallèlement au projet professionnel déjà évoqué sur ces pages.

Les comédiens du TOC annoncent un type de travail fréquemment "à la table" avec des allez-retour du texte à la scène, Mbembo et Marie Pierre semblent préférer un travail sur le plateau. L'idée est une complémentarité. Le groupe va de 14 à 60 ans et a des expériences théâtrales très diverses. J'en parlerai (ou chacun le fera lui-même) lorsque nous nous connaitrons davantage.

Cours de Theatre à Paris pour Adultes, Enfants et Adolescents

, 17:44

Je vous présente mon cours, les cours du sept, rentrée n°5, cette année au 77 rue de grenelle (paris 07) et au théâtre de nesle (paris 06). Comme chaque année, dans chaque cours:

Lire la suite...

le Centre Ressources Théâtre Handicap de Regard’en France Cie

, 06:42

Samedi 20 septembre 2008 : Regard'en France Cie - Centre Ressources Théâtre Handicap au Forum des Associations du 12ème arrondissement de Paris. Samedi 27 et dimanche 28 septembre 2008 : Regard'en France Cie - Centre Ressources Théâtre Handicap à "Spectaculaire, la Fête des Sorties Culturelles".

Lire la suite...

Spectacles, ateliers de théâtre et d'écritures dans le Mantois

, 08:14

C'est la rentrée au Théâtre du Mantois et à La Nacelle- Scène Conventionnée d'Aubergenville!

Retrouvez le programme des 18 spectacles de la saison 2008-2009, toute en Musique(s) de La Nacelle sur www.lanacelle.org

Le Théâtre du Mantois propose également des ateliers de théâtre et d'écritures, ouverts à tous, au CAC Georges Brassens et à La Nacelle.

Voici les horaires et les tarifs des différents ateliers du Théâtre du Mantois :

Ateliers enfants au CAC Georges Brassens

- Les Petits (3 – 7 ans) le mercredi de 9h45 à 10h30

- Les Moyens (7 – 11 ans) le mercredi de 10h30 à 11h45

Tarif : 40 Euros/ trimestre (+ adhésion au CAC + adhésion au TDM)



Ateliers adolescents au CAC Georges Brassens (12 – 17 ans)

Le mercredi de 16h45 à 18h45

Tarif : 50 Euros/ trimestre (+ adhésion au CAC + adhésion au TDM)

Ateliers adultes

Au CAC Georges Brassens

Le mercredi de 19h30 à 22h00

Tarif : 65 Euros/ trimestre (+ adhésion au CAC + adhésion au TDM)




Ateliers adultes

A la Nacelle à Aubergenville

Le lundi de 20h à 22h30

Tarif : 65 Euros/ trimestre (+ adhésion au TDM)




Ateliers d’écritures

Deux lundis par mois de 20h à 22h30

Tarif : 40 Euros/trimestre (+ adhésion au TDM)

Nos coordonnées:

Renseignements et inscription au 01 30 33 13 11

Théâtre du Mantois

Pavillon des Festivals – 28 rue de Lorraine

78200 Mantes-la-Jolie

www.theatredumantois.org

Inscriptions à Arts en scène, cours de théâtre à Lyon

, 08:35

Théâtre (adultes / ados / enfants), Improvisation, Clown , Voix Danse orientale et Danse contemporaine

Les inscriptions sont ouvertes !

Lire la suite...

Inscriptions au cours de theatre de l'Ecole Nationale de Musique,Danse et Théâtre de Mantes (ENMDT)

, 08:45

Théâtre : reprise des cours le 22/09/08

Lire la suite...

Ecole de théâtre Paris : O Clair de la Lune : inscriptions en septembre.

, 08:39

O Clair de la Lune, école différente de théâtre ouverte à tous, amateurs et professionnels, en situation de handicap ou pas, organise des permanences d’inscription tout au long du mois de septembre.

Lire la suite...

Remise des évaluations de 1er trimestre pour les élèves du cours de theatre de l'ENMDT

, 08:35

Evaluation assez critique en ce qui me concerne :

Travail corporel : le poids du corps n'est pas encore totalement investi dans le jeu.
Voix, respiration, diction : Bien. Attention, la voix détimbrée ne doit pas devenir un tic de jeu.
Interprétation : Toujours beaucoup de justesse dans la ligne directrice. Il faut travailler à retrouver l'effet moiré que prend la parole vivante.
Appréciations générales : Beaucoup de motivation et d'investissement tant dans le travail des scènes que dans les projets prallèles (Funambule, Calamity Jane...). Le jeu s'appuie sur des situations préalablement bien cadrées... mais il ne doit pas s'y installer. C'est pourquoi une 2ème année en 2ème cycle sera peut-être utile pour accéder à une meilleure maîtrise de la couleur.

Pistes de travail : Deux pistes à explorer pour y parvenir (entre autres) :

  • une analyse olus détaillée du texte pour discerner, chez le personnage, les étapes, la progression, les détours de sa pensée.
  • un appui beaucoup plus sensible sur le partenaire dont les réactions nourrissent le jeu, avec cette part d'imprévisible idale pour le maintenir vivant.



Snif, je redouble.
Jamais je n'oserai faire signer mon bulletin par mes parents...

Répétition de Sarraute du 12 mai

, 14:39

Répétition ce matin en extérieur avec Christian et Nadia. Improvisation sur le moment du "c'est bien, ça !" et l'épisode de la crevasse.

Apparition d'un petit souci également lié à l'application de la consigne fréquente de Nadia de ne pas se focaliser sur la ponctuaction alors qu'elle est là primordiale et quasi l'équivalent d'une partition. Résultat assez impressionant lorsque nous avons essayé de rablir notamment les points de suspension dans leur intégralité. Ligne de travail fixée par le professeur de théâtre : laisser exister la richesse de la relation dans ces suspens.

1er filage du spectacle du 7 juin à l'auditorium de l'ENM de Mantes la Jolie

, 11:56

Ce samedi était prévu le premier filage du spectacle de theatre à Mantes le 7 juin

Presque 4 heures consacrées à la scène de présentation, autour du recueil de poésie "fêtes galantes" de Verlaine. Atteinte d'une certaine cohérence mais peu de temps restant ensuite (et moins d'énergie) pour les autres scènes.

Certaines pièces ont bien avancé, citons par exemple Dissident, il va sans dire. de Vinaver et Le Misanthrope de Molière. Une vraie tension entre Catherine et Quentin et une intéressante interaction entre les protagonistes du Misanthrope.

Répétition de Sarraute du 8 mai

, 17:06

Travail dans le jardin ce matin sur "pour un oui, pour un non" avec Christian et Nadia. Premier filage un peu vide. Travail d'improvisation, la consigne de Nadia étant de jouer les scènes absentes du texte. Demande d'improviser autour de la scène de l'annonce du don présumé (l'idée imaginée étant que l'évènement auquel H2 fait référence en disant "Moi, il y a des choses que je n'oublie pas. Il y a eu des circonstances..." serait le don d'un rein par H1). Impro donc assez chargée avec de véritables vibrations entre nous et plus d'accrochage aux mots prononcés. Une piste à suivre donc car nous avons trouvé peu de temps pour répéter au cours de l'année et ce travail apparaît comme primordial.

Cours de theatre du 24 avril

, 18:27

Répétition de 4 heures du Tartuffe avec Claire et Nadia. Quelques difficultés de ma part lors du premier filage. Nadia m'avait demandé, maintenant que je semblais tenir une ligne pour mon personnage, d'y rajouter des couleurs. Le premier essai fut désastreux à ses yeux et me fit retomber dans mes travers explicatifs et "intelligents" (ce qui dans sa bouche sonne comme une insulte). Bien en colère contre elle, je trouvai une brutalité dans le second essai qui nourrit Elmire et fut nuancée apparemment de quelques colorations. Je peine encore beaucoup à accrocher cette fameuse ligne de fond (ou "basse continue") et suis donc assez désarçonné lorsque la consigne se complexifie. Je pense que le temps m'aiderait dans cet objectif de nuanciation du jeu du comédien mais les répétitions sont comptées jusqu'à la représentation du 7 juin...

Macbeth, répétition du 11 avril

, 11:41

Répétition constructive hier soir.
Tout d'abord une sorte d'allemande (dire le texte avec les déplacements sans souci particulier d'interprétation), "sorte" parce qu'il est difficile à Nadia de ne pas commenter le jeu, même si la consigne est qu'il ne soit pas au coeur du travail. L'intérêt de l'exercice : revoir le dessin de la mise en scène, la cohérence et la fluidité de ses articulations. Il est vrai qu'on en arrive alors à la "basse continue" du comédien, comme dit notre professeur, son ou ses intentions principales qui justifient sa présence sur le plateau et que l'on est bien là au coeur du jeu...

Mise en évidence de la difficulté d'éprouver sur scène la torture de Malcolm, comprise comme une sorte d'ambivalence schizophrénique qui le déchire entre la tentation et la nécessité de faire confiance à Macduff et le risque qu'il soit un traître avec la quasi impossibilité d'en avoir la preuve.

Lorsqu'Alexandre arrive à accrocher au départ une émotion et un malaise de ce type, la scène est vraiment intense et nous avons connu des répétitions de grande qualité.

Le problème est que si ce n'est pas le cas, l'exercice est un peu vain et plat et que nous n'aurons pas la possibilité de recommencer le jour de l'examen si la première n'est pas bonne...

Cours de theatre du 15 mars

, 09:04

Début de scéance autour du projet d'introduction au spectacle de fin d'année. Cette première partie aurait comme axe les fetes galantes de Verlaine. Premiers éléments de mise en scène dans un esprit léger voire libertin.

Travail ensuite avec Eudes Labrusse sur le projet Calamity Jane. La mise en scène initialement envisagée s'avère peu convaincante aux essais. Importantes modifications faites par Eudes. Abandon de l'idée d'interaction entre les différents "avatars" de Calamity Jane et accent mis sur l'envoi au public, avec visibilité accentuée des comédiens qui parlent, ce qui souligne le découpage des lettres.


Présentation de l'état d'avancement de deux scènes : Le Misanthrope et La Dispute. Des moments très savoureux dans les deux présentations mais encore beaucoup de travail (comme pour toutes les scènes prévues d'ailleurs) pour en faire quelque chose de présentable au public. Accent mis par Nadia sur la nécessité de multiplier les répétitions et le travail personnel pour être prêt pour le spectacle / examen de theatre du 7 juin.

Ebauche de mise en scène du Tartuffe. Février.

, 14:05

Premiers éléments de mise en scène pour l'acte III, scène III du Tartuffe de Molière.

Reprise de l'adresse à Laurent pour l'introduction de la scène à partir de la coulisse cour. Traversée du plateau en diagonale et montée des marches par l'escalier jardin. Tartuffe tombe sur Elmire en sortant de la salle de theatre :

Tartuffe

Que le Ciel à jamais par sa toute bonté et de l’âme et du corps vous donne la santé, et bénisse vos jours autant que le desire Le plus humble de ceux que son amour inspire.

Expression du désir d'une part. Souhait de mettre à profit cette rencontre fortuite de l'autre. Elmire se dégage et avance vers le balcon.

Elmire

Je suis fort obligée à ce souhait pieux. Mais prenons une chaise, afin d’être un peu mieux.

Tartuffe

Comment de votre mal vous sentez-vous remise ?



Tartuffe la retient par ses paroles comme par un fil dans le dos de la comédienne.

Elmire

Fort bien ; et cette fièvre a bientôt quitté prise.

Tartuffe

Mes prières n’ont pas le mérite qu’il faut pour avoir attiré cette grâce d’en haut ; Mais je n’ai fait au Ciel nulle dévote instance qui n’ait eu pour objet votre convalescence.

Elmire

Votre zèle pour moi s’est trop inquiété.

Tartuffe

On ne peut trop chérir votre chère santé, et pour la rétablir j’aurois donné la mienne.

Elmire

C’est pousser bien avant la charité chrétienne, et je vous dois beaucoup pour toutes ces bontés.

Tartuffe

Je fais bien moins pour vous que vous ne méritez.



Elmire a rejoint l'extrémité du balcon et s'y trouve comme dans une nasse, dans laquelle Tartuffe descendra ensuite.

Elmire

J’ai voulu vous parler en secret d’une affaire, et suis bien aise ici qu’aucun ne nous éclaire.

Tartuffe

J’en suis ravi de même, et sans doute il m’est doux, Madame, de me voir seul à seul avec vous : c’est une occasion qu’au Ciel j’ai demandée, sans que jusqu’à cette heure il me l’ait accordée.

Elmire

Pour moi, ce que je veux, c’est un mot d’entretien où tout votre cœur s’ouvre et ne me cache rien.



Avancée du comédien :

Tartuffe

Et je ne veux aussi pour grâce singulière que montrer à vos yeux mon âme tout entière,

Arrêt à l'avant dernière marche

et vous faire serment que les bruits que j’ai faits des visites qu’ici reçoivent vos attraits ne sont pas envers vous l’effet d’aucune haine, mais plutôt d’un transport de zèle qui m’entraîne, Et d’un pur mouvement...

Elmire

Je le prends bien aussi, et crois que mon salut vous donne ce souci.

Tartuffe (Il lui serre le bout des doigts)

Avancée de l'acteur vers Elmire, le texte suit...

Oui, Madame, sans doute,

Pression de la main puisque les mots ne viennent pas ou trop...

et ma ferveur est telle...

Elmire

Ouf ! vous me serrez trop.

Tartuffe

C’est par excès de zèle. De vous faire autre mal je n’eus jamais dessein, et j’aurois bien plutôt...

(Il lui met la main sur le genou.)

Remettre le châle qui a glissé sur l'épaule et le caresser.

Elmire

Que fait là votre main ?

Tartuffe

Je tâte votre habit : l’étoffe en est moelleuse.

Elmire

Ah ! de grâce, laissez, je suis fort chatouilleuse.

(Elle recule sa chaise, et Tartuffe rapproche la sienne.)

Tartuffe

Mon Dieu ! que de ce point l’ouvrage est merveilleux ! On travaille aujourd’hui d’un air miraculeux ; Jamais, en toute chose, on n’a vu si bien faire.

L'actrice se dégage et remonte à la troisième rangée de sièges.

Elmire

Il est vrai. Mais parlons un peu de notre affaire. On tient que mon mari veut dégager sa foi et vous donner sa fille. Est-il vrai, dites-moi ?

Tartuffe

(dans l'intention)

Il m’en a dit deux mots ; mais, Madame, à vrai dire, ce n’est pas le bonheur après quoi je soupire et je vois autre part les merveilleux attraits de la félicité qui fait tous mes souhaits.

Elmire

C’est que vous n’aimez rien des choses de la terre.

Tartuffe

Mon sein n’enferme pas un cœur qui soit de pierre.

Elmire

Pour moi, je crois qu’au Ciel tendent tous vos soupirs, et que rien ici-bas n’arrête vos desirs.

Tartuffe

L’amour qui nous attache aux beautés éternelles n’étouffe pas en nous l’amour des temporelles ; nos sens facilement peuvent être charmés des ouvrages parfaits que le Ciel a formés. Ses attraits réfléchis brillent dans vos pareilles mais il étale en vous ses plus rares merveilles : il a sur votre face épanché des beautés dont les yeux sont surpris, et les cœurs transportés, et je n’ai pu vous voir, parfaite créature, sans admirer en vous l’auteur de la nature, et d’une ardente amour sentir mon cœur atteint,

La comédienne va au balcon et tourne le dos à Tartuffe, face public.

au plus beau des portraits où lui-même il s’est peint. D’abord j’appréhendai que cette ardeur secrète ne fût du noir esprit une surprise adroite ; et même à fuir vos yeux mon cœur se résolut, vous croyant un obstacle à faire mon salut. Mais enfin je connus, ô beauté toute aimable, que cette passion peut n’être point coupable, que je puis l’ajuster avecque la pudeur, et c’est ce qui m’y fait abandonner mon cœur. Ce m’est, je le confesse, une audace bien grande que d’oser de ce cœur vous adresser l’offrande ; mais j’attends en mes vœux tout de votre bonté, et rien des vains efforts de mon infirmité ; En vous est mon espoir, mon bien, ma quiétude, de vous dépend ma peine ou ma béatitude, et je vais être enfin, par votre seul arrêt, heureux, si vous voulez, malheureux, s’il vous plaît.

Le Misanthrope, Molière, cours de théâtre du 020208

, 10:35

Répétition du Misanthrope, de Molière, avec Xavier Martinez, Alexandre Julien et Alexandre Vanfrackem. Plusieurs pistes intéressantes. C'est cependant un challenge de passer après le Misanthrope de l'année dernière...

La Dispute, Marivaux, répétition en cours de theatre du 020208

, 10:26

Présentation de l'ébauche de scène mise en place par Anna Smith et Marie Kuron, comédiennes, dans une mise en scène de Nadia Lang. La dispute prend forme (après semble t'il plusieurs matchs d'insulte en exercice de theatre), le maniérisme est dépassé et un réel antagonisme très plaisant pour les premiers spectateurs que nous étions hier prend forme. Marivaux (dont nous avons présenté l'année dernière Le jeu de l'amour et du hasard)est un choix judicieux pour ces deux jeunes comédiennes. Quelques photos de la répétition de theatre ici.

Dissident, il va sans dire. Vinaver. Répétition en cours de theatre du 020208

, 10:18

Découverte du travail commencé par Quentin Madon et Catherine Persil, comédiens, sur ce texte de theatre de Michel Vinaver. Scène très prometteuse entre cette mère et son fils. Quelques photos de la répétition de Dissident, il va sans dire en suivant ce lien.

- page 1 de 3