cours de theatre

Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Category Comédiens et acteurs

Fil des billets

Charles Berling à la Fnac des Ternes pour Fin de Partie

, 07:16

"Chers amis,

Je participe à une rencontre à la Fnac des Ternes ce vendredi 3 octobre à 17h30 autour de FIN DE PARTIE en compagnie de Dominique Pinon et de Laura Pels, directrice du Théâtre de l'Atelier. Venez nombreux

Charles Berling"

Fnac Ternes, avenue des Ternes - 75017 Paris

Juliette Binoche

, 09:06

Une éthique de l'actrice ? Faire ou être ? L'acteur est il un grand menteur ou une nécessité humaine ?

Ecouter l'actrice Juliette Binoche en podcast

Christine Fersen

, 09:06

La doyenne de la Comédie-Française avait joué Médée, Lucrèce Borgia…

Lire la suite...

Juliette Binoche travaille à une chorégraphie avec Akram Khan

, 12:13

Dépêche AFP 10H36 : L'actrice française Juliette Binoche, qui n'a jamais dansé professionnellement auparavant, travaille sur une chorégraphie avec Akram Khan, danseur vedette et chorégraphe britannique, pour présenter un spectacle de danse en septembre, a indiqué ce dernier à l'AFP.

Lire la suite...

Devenir actrice ou acteur. Entretien avec Françoise Gillard.

, 12:30

Françoise Gillard (Thuin, le 6 mai 1973 - ), actrice belge sociétaire de la Comédie Française a eu la gentillesse d'accorder un entretien à notre groupe d'apprentis actrices et acteurs à l'issue de la représentation de "La mégère apprivoisée".

L'actrice nous a parlé de sa formation au Conservatoire royal de Bruxelles, du fait qu'elle avait dû s'imposer à 12 ans pour rentrer dans une classe normalement réservée au plus de 13 ans. Elle a évoqué son entrée à la Comédie-Française en 1997, le fait qu'elle n'avait pas vraiment réalisé à l'époque la chance qui lui était offerte. Elle a été élue 507e sociétaire le 1er janvier 2002, à l’âge exceptionnellement précoce de 28 ans.

Nous avons été très sensibles -outre son grand talent- à la simplicité de cette jeune comédienne couronnée par la critique. (À l’automne 2000, le Figaroscope la saluait comme « une révélation » dans Le mal court, une comédie féroce de Jacques Audiberti : « Séduisante, fine mouche, divine et insupportable, elle mène la pièce sans toucher terre. Il faut aller voir cette fée cent mille volts »).

Françoise Gillard a évoqué ce rôle qui l'a beaucoup marqué, si riche qu'après s'être demandé comment elle pourrait en interpréter toutes les facettes, elle a eu du mal après lui à trouver ce qu'elle pourrait jouer d'aussi intense.

Par rapport à Catharina, elle nous a dit quelques mots sur le temps réduit dans lequel s'étaient faites les répétitions, sur le côté un peu désarçonnant qu'avait eu sur les acteurs la contrainte des "boucliers" (le metteur en scène y voyant, si j'ai bien compris, une utilisation des planches de la scène et vecteur d'identité) qu'ils avaient pleinement intégré dans leur jeu quelques temps après les premières représentations.
L'actrice nous a livré quelques éléments sur son rapport aux personnages, le fait qu'elle choisissait un parfum pour chaque rôle qu'elle ne portait plus jamais après, qu'elle réfléchissait d'emblée à la façon dont son personnage utiliserait ses mains dans la vie. Elle nous a dit qu'elle avait travaillé Catharina en se basant sur un versant mélancolique de sa personnalité, plutôt que sur un caractère irrémédiablement et simplement acariâtre qui lui semblait sans issue. La comédienne nous a confié son point de vue sur le caractère mysogyne de la pièce et sur la distance qu'induisait la mise en scène et le costume de fin par rapport à la littéralité du texte. Son intérêt pour les acteurs fait qu'elle n'exclut pas d'ici quelques années de se lancer dans la mise en scène...

A nous qui envisagons de devenir acteur ou actrice, elle a conseillé la curiosité, l'ouverture d'esprit, l'ouverture aux autres arts (elle nous a notamment fait part de son rêve qu'un grand chorégraphe vienne un jour à la Comédie française). Etre riche pour enrichir son jeu.

Nous tenons ici à la remercier pour ce précieux moment.

Autres repères biographiques et cinématographiques :

"La consécration publique : son rôle Alexandra Ivanovna dans Platonov de Tchekhov, mise en scène de Jacques Lassalle, Elvire dans le Don Juan mis en scène par Jacques Lassalle, et Roxanne en 2006 dans le Cyrano mis en scène par Denis Podalydès.

Au cinéma, on l'a aperçue se faisant voler son portefeuille dans Ca ira mieux demain de Jeanne Labrune, chantant les mérites des petits fours pour l'ouverture de Pas sur la bouche d'Alain Resnais, et en "petite fée" d'une clinique très spéciale dans Le Parfum de la dame en noir de Bruno Podalydès, ou encore plus récemment dans Les Amitiés maléfiques d'Emmanuel Bourdieu.

Prix Suzanne Bianchetti - SACD - 2002

Prix de la Meilleure Comédienne - Syndicat de la Critique 2000 pour "LE MAL COURT" Nomination Révélation Théâtrale Féminine - Molières 2001 et 2002 pour "LE MAL COURT"

CINÉMA

BANCS PUBLICS

Bruno PODALYDÈS


INTRUSIONS

Emmanuel BOURDIEU


PETITES PEURS PARTAGÉES

Alain RESNAIS


LES AMITIÉS MALÉFIQUES

Emmanuel BOURDIEU


LE PARFUM DE LA DAME EN NOIR

Bruno PODALYDÈS


PAS SUR LA BOUCHE

Alain RESNAIS


CA IRA MIEUX DEMAIN

Jeanne LABRUNE



COURT MÉTRAGE
RENDEZ-VOUS

Eurik ALLAIRE


FÉLIX

Jean-Henri COMPÈRE



TÉLÉVISION
AU BORD DU LIT collection "Mautpassant" Jean-Daniel VERHAEGHE
DOCTEUR SYLVESTRE Une retraite dorée Philippe ROUSSEL
JULIE LESCAUT Double rousse Elisabeth RAPPENEAU
TEMPÊTE

Gilles BEHAT


MARIANNE, 1950 série "Le destin des Steenfort" Jean-Daniel VERHAEGHE

THÉÂTRE
FABLES DE LA FONTAINE mise en scène : Robert WILSON Comédie Française
LABORATOIRE DES FORMES : ROBERT GARNIER mise en scène : Eric RUF Studio-Théâtre
PLATONOV - Anton Tchekhov mise en scène : Jacques LASSALLE Comédie Française
FEU LE MUSIC-HALL - Colette mise en scène : Karine SAPORTA Théâtre du Vieux Colombier
LE THÉÂTRE DE... GISÈLE CASADESUS mise en scène : Claude MATHIEU lecture-spectacle à plusieurs voix Théâtre du Vieux Colombier
LE THÉÂTRE DE... NATHALIE DESSAY mise en scène : Denis PODALYDÈS lecture-spectacle à plusieurs voix Théâtre du Vieux Colombier
LE DINDON - Georges Feydeau mise en scène : Lukas HEMLEB
ESTHER - Jean Racine mise en scène : Alain ZAEPFFEL
PRÉSENCES - Kateb Yacine mise en scène : Marcel BOZONNET et Jean-Pierre JOURDAIN textes lus à plusieurs voix dans le cadre de Djazaïr, une année de l'Algérie en France
DOM JUAN - Molière mise en scène : Jacques LASSALLE
L'ÂNE ET LE RUISSEAU - Alfred de Musset mise en scène : Nicolas LORMEAU Studio Théâtre
OLIVIER CADIOT, des poètes à la rencontre de la Bible mise en scène : Denis PODALYDÈS lecture-spectacle à plusieurs voix Théâtre du Vieux Colombier
FLORENCE DELAY, des poètes à la rencontre de la Bible mise en scène : Jean-Pierre JOURDAIN Théâtre du Vieux Colombier
LE MAL COURT - Jacques Audiberti mise en scène : Andrzej SEWERYN Prix de la Meilleure comédienne - Syndicat de la Critique 2000 Nomination Révélation Théâtrale Féminine - Molières 2001 et 2002 Théâtre du Vieux Colombier, tournée
AMORPHE D'OTTENBURG - Jean-Claude Grumberg mise en scène : Jean-Michel RIBES
LES FEMMES SAVANTES - Molière mise en scène : Simon EINE tournée
ARCADIA - Tom Stoppard mise en scène : Philippe ADRIEN Théâtre du Vieux Colombier, Salle Richelieu
UN MARI IDÉAL - Oscar Wilde mise en scène : Adrian BRINE Théâtre Antoine
L'ÉCOLE DES FEMMES - Molière mise en scène : Gérard VIVANE Théâtre Royal des Galeries de Bruxelles
ROMÉO ET JULIETTE - W Shakespeare mise en scène : Daniel SCAHAISE Théâtre du Vaudeville (Bruxelles)
FANTASIO - Alfred de Musset mise en scène : Dominique HAUMONT Théâtre Royal des Galeries de Bruxelles
ARCADIA - Tom Stoppard mise en scène : Adrian BRINE"

Mathieu Amalric : César du meilleur acteur

, 09:08

Le César du meilleur acteur a été attribué vendredi soir à Mathieu Amalric...

Lire la suite...

Marion Cotillard : César de la meilleure actrice

, 09:06

Le César de la meilleure actrice a été attribué vendredi soir à Marion Cotillard,

Lire la suite...

Les cours privés de théâtre pour comédien et comédienne, acteur et actrice

, 18:57

Dans le cadre de notre mise à disposition de documents d'information concernant toutes les personnes intéréssées par les cours de theatre ou le fait de devenir comédienne ou comédien, nous vous proposons ci-dessous la liste des “Cours privés d’art dramatique” assurant la formation de la comédienne et du comédien, établie par le Centre National du Theatre, édition mise à jour en novembre 2007 :

Lire la suite...

Antoine De Caunes et José Garcia : les comédiens

, 21:35

Nulle part ailleurs... Toute ma jeunesse, martine...

Lire la suite...

Fabrice Lucchini, vous aimez ?

, 16:49


Lucchini, modèle dictatoire ou cauchemard ?

L'acteur Pollus

, 11:06

La mémorable histoire de l'acteur Polus




Il y avait en Grèce un acteur d'une très grande réputation, qui surpassait tous les autres par l'éclat et la beauté de son jeu et de sa diction. On dit qu'il s'appelait Polus, et il joua beaucoup les tragédies des poètes célèbres avec justesse et passion. La mort priva ce Polus d'un fils qu'il aimait énormément. Quand il pensa avoir porté ce deuil assez longtemps, il revint à la pratique de son art. A cette époque, pour jouer Électre de Sophocle, il devait porter une urne supposée contenir les restes d'Oreste. L'argument de cette pièce veut qu'Électre, portant les restes de son frère dans une urne, se lamente et déplore sa prétendue mort*. Donc Polus, revêtu du costume de deuil d'Électre, retira du tombeau l'urne contenant les restes de son fils et, l'embrassant comme si c'était celle d'Oreste, remplit tout le théâtre, non de simulacres et d'imitations, mais d'un chagrin et de lamentations authentiquement vécues. Ainsi donc, on crut voir jouer une pièce ; c'était une douleur véritable qui se jouait.

Aulu Gelle, Nuits Attiques, VI (traduction François Collard)

  • NDT : troisième épisode de la pièce






V. Historia de Polo histrione memoratu digna. 1 Histrio in terra Graecia fuit fama celebri, qui gestus et vocis claritudine et venustate ceteris antistabat: 2 nomen fuisse aiunt Polum, tragoedias poetarum nobilium scite atque asseverate actitavit. 3 Is Polus unice amatum filium morte amisit. 4 Eum luctum quoniam satis visus est eluxisse, rediit ad quaestum artis. 5 In eo tempore Athenis Electram Sophoclis acturus gestare urnam quasi cum Oresti ossibus debebat. 6 Ita compositum fabulae argumentum est, ut veluti fratris reliquias ferens Electra comploret commisereaturque interitum eius existimatum. 7 Igitur Polus lugubri habitu Electrae indutus ossa atque urnam e sepulcro tulit filii et quasi Oresti amplexus opplevit omnia non simulacris neque imitamentis, sed luctu atque lamentis veris et spirantibus. 8 Itaque cum agi fabula videretur, dolor actus est.