blog cours de theatre

blog theatre du cours de theatre, devenir comedien, comedienne, acteur ou actrice de Mantes a Paris
Home

Aller au menu | Aller à la recherche

Category Comédiens et acteurs

Fil des billets Fil des commentaires

Damien Luce : Mais chanter, rêver...

, 08:51

Bonjour, En passant par chez-vous, je me permets de laisser ce petit mot. Il me tient à coeur de transmettre les beautés de ce monde, notamment les beautés littéraires et théâtrales. De ce désir est née une adaptation clownesque de Cyrano de Bergerac.

Le texte original d'Edmond Rostand est habillé aux couleurs burlesques, ce qui rend ce spectacle extrêmement ludique. Nous en avons fait l'expérience à Avignon l'été dernier, ainsi qu'au théâtre de Ménilmontant cet automne : tous les publics (enfants, jeunes, adultes), happés par le clown, découvrent "à leur insu" un grand texte classique. Si je vous écris aujourd'hui, c'est parce que notre troupe aura la joie et l'honneur d'être à l'affiche du

théâtre des Variétés (Paris) à partir du 15 février.

Nous jouerons les vendredis et samedis à 21h30, ainsi que les samedis à 16h.

Quelques mots sur moi, si vous me le permettez : je m'appelle Damien Luce. Comédiens et romancier, c'est par le piano que j'ai débuté ma carrière artistique. Mes deux premiers romans, "Le Chambrioleur" et "Cyrano de Boudou", ont été publiés aux éditions Héloïse d'Ormesson. Le troisième sera publié fin 2013. "Cyrano de Boudou" est le roman qui a inspiré cette mise en scène de Cyrano. Mon premier disque est sorti en janvier 2010 (Universal Music), et est dédié à l'Histoire de Babar de Francis Poulenc, avec pour narrateur mon frère Renan Luce. Vous trouverez des détails sur mon travail ici : www.damienluce.com. Et des détails sur le spectacle ici : www.cyranoclown.com.

Le theatre selon Jimmy

, 06:29

Le théâtre. L'un des arts les plus connus. Mais aussi ma passion. Les braises ardentes d'un feu qui m'aide à vivre. Un antidépresseur. Le théâtre, c'est tout un tas de bons souvenirs. Des éclats de rire, des amitiés. C'est une bouffée d'air frais dans cette vie morne et grise. Une tâche de couleur dans ce monde en noir et gris. Le théâtre s'est se faire plaisir en faisant plaisir. C'est du partage permanent. Les émotions volent dans la salle et peuvent même presque être palpable. Le théâtre c'est la vie. Avec ses bons moments et les moins bons. Le théâtre fait prendre conscience de notre chance, en voyant ce que la vie des gens est réellement.

Sur scène, sous les projecteurs qui chauffent délicieusement ta peau, tu sens l'adrénaline en toi, qui monte, lentement, qui te chatouille l'estomac et le coeur pour atteindre ta gorge pour arriver au cerveau et la diffuser partout en toi. Et c'est à ce moment que tu te sens pousser des ailes, tu pourrais pousser des montagnes, nager contre vents et marées. Tu sens que tout peut arriver, que rien n'est impossible et que tout un univers entier s'offre à toi ! Tellement complexe et immense qu'il faudrait bien plus d'une vie pour tout ressentir. Alors, à ce moment, dans ce monde incroyable, le monde du théâtre tu vois ton personnage, tu le prends par la main et tu deviens sa voix, ses mains, ses pieds, son coeur... Tu quittes ton corps pour te lancer à l'aveuglette dans ce merveilleux monde et tu te voues à ce personnage. Tu lui offre ta vie le temps d'une pièce. Tu connais tout de lui car c'est toi, même s'il ne te ressemble pas. Et c'est là que réside l'une des magies de cet art mystique : tu es ce personnage mais tu n'es pas lui. Tu le comprends car c'est toi, mais il n'est pas toi. Sa façon de pensée, son caractères, tu sais tout car tu les as vécu, mais tu n'es pas lui et ce n'est pas ta vie. Sur scène, plus rien n'existe, à part ce monde. Sur scène, tu fais vivre quelqu'un qui l'a toujours voulu. Quelqu'un qui n'attendait que çà. Goûter quelques instants à la vie et voir comment cela faisait, le temps d'une histoire.

Le plus beau reste l'émotion. Celle qui te prend à la gorge car ton personnage lui est arrivée quelque chose de déchirant. Alors tu la jettes hors de toi pour la partager. Et c'est là que tu sens une vague. Cette vague. Cette réjouissante vague. Celle de l'émotion que tu as envoyé et que le public te renvoies en pleine figure. Alors tu nages dans un tourbillon d'émotion envoyée et reçue. Tu flottes dans ce tendre bain et tu les invites à y rentrer. Et le rire ! Rien de plus beau que de faire rire les gens, les détendre et les amuser ! L'émotion, c'est faire voyager les gens avec toi. Les transporter loin de cette vie en pleine crise. Leur changer les idées. Leur faire oublié leurs soucis. Et ça, grâce à toi.

Le théâtre se base sur du partage. Donne et reçois, ça revient à ça. Le public, c'est toujours le comédien oublié d'une pièce. Sans eux, le spectacle n'a pas lieu. Ce sont eux qui participe à rendre une pièce et vivante et extraordinaire à jouer. En tant que spectateur, prenez tout ce que vous pouvez. Respirez le plus d'émotion dégagé par le spectacle, et vous l'apprécierez d'autant plus. Soyez large d'esprit, prêt à tout voir et tout partager.

Que ferais-je sans le théâtre ? Mon échappatoire et ma source de satisfaction ? Ces moments de rire et d'épanouissement personnel ? Je ne sais pas. Cette éventualité me paraît trop triste. Quand on goûte au théâtre, il n'est pas évident de se retenir de croquer une nouvelle fois. Le théâtre est mon addiction et il m'est impossible de décrocher. Mais pourquoi le voudrais-je ? Après tout, « théâtre un jour, théâtre toujours » n'est-il pas ?

Jimmy http://think-up.skyrock.com/

Henri DE LERINS, comédien

, 03:42

Dans notre rubrique devenir comédien...

Lire la suite...